13/ L’inconstance, comment l’interpréter?


Il n’est pas si simple de voir cette carte, le vent car on se demande souvent comment trouver le sens de ce mot. Est-ce le simple fait d’avoir des hauts et des bas, ou quelque chose de plus compliqué? Nous allons voir cela tout de suite, ce n’est pas si compliqué.

Le vent souffle

Ce qu’il faut voir sur ce dessin c’est le fait que quelqu’un souffle. Il est important de voir d’abord cela car on pourrait penser à un phénomène naturel mais non, c’est une personne qui est à l’origine de nos problèmes. Le problème ne sera sans doute pas très grave mais il faudra sans doute faire face à l’avenir à une personne qui voudra nous mettre des bâtons dans les roues ou qui sera tatillonne. C’est tout-à-fait la carte qui sort quand on a des problèmes qui touchent à l’administration.

Une personne qui va jouer double jeu

C’est ce qui arrive souvent dans notre entourage quand nous nous confions à une personne au sujet de nos amours. On croit que la personne nous veut du bien mais non, elle ne nous fait pas de bien. Elle est jalouse. Pas jalouse dans le sens où elle veut notre conjoint, non, nous parlons de la petite jalousie juste pour faire le mal, de la bêtise en somme.

Toujours dans le domaine de l’amour, l’inconstance c’est aussi le fait d’avoir des hauts et des bas mais à cause d’un problème, et le plus souvent d’une personne, extérieure.

Dans le commerce

Il est normal de connaître des hauts et des bas mais là, ces variations vont stresser. Encore une fois ce ne sera pas de la faute du consultant. Règles trop contraignantes, administration trop lourde, ou crise économique, le consultant en aura vite marre de ces tiers qui font vaciller ses affaires et on le comprend. Certains auront même sans-doute envie de jeter l’éponge.

Le problème soulevé par cette carte c’est qu’elle montre que notre édifice, notre maison, peut souffrir de cela. Mais ce qui est très intéressant c’est que nous ne voyons pas la maison tomber, elle est juste prise dans le vent. Donc les  soucis ne vont pas être trop méchants, juste gênants.