21/ La chauve-souris


Nous entrons maintenant dans le monde du noir et des mauvaises nouvelles. Avec d’autres jeu de cartes, il y a toujours une place au doute, toujours une manière de biaiser. Avec l’oracle de Belline ce n’est pas pareil. Ici, nous avons des cartes qui affichent tout de suite la couleur, qui sont très claires. C’est le cas avec le vol, qui montre tout de suite que quelqu’un va venir nous prendre quelque chose.

Quel rapport entre cette lame et l’amour?

Avec le vol, il y en a peu. A part peut-être le vol de son amoureux par une autre femme mais c’est bien tout alors attention aux faux-positifs car ils sont plus courants qu’on le pense en voyance. Une erreur que font beaucoup de gens c’est de chercher une explication à tout prix quand le tirage ne veut rien dire. Mais il ne faut pas faire cela. Il faut accepter de recommencer les choses sinon on va droit dans le mur.

La perte est rarement la rupture. La perte c’est la mort d’une personne chère, du conjoint. Dans une moindre mesure c’est la perte de confiance envers l’autre.

La vie matérielle

C’est bien-sûr ici que nous voyons tout le sens de cette carte. Le vol, la perte c’est le plus souvent sur le vol perteplan matériel qu’il s’applique.
Nous parlons de la perte d’une somme d’argent à la suite d’un investissement hasardeux, à la suite d’un jeu de hasard par exemples. Là nous parlons bien de la perte.

Pour ce qui est du vol, c’est le plus souvent une facture, surtout si une carte avec des papiers qui montre le plus ce genre de chose. Il est clair que ce n’est pas obligatoirement un vol de la part de brigands, c’est le plus souvent un vol de la part de l’administration. Un impôt qui va faire mal au compte en banque.

Le visage contemporain du vol

Nous avons parlé de la perte liée à un investissement et c’est aujourd’hui courant avec les économies que l’on place à la banque. Il faut faire attention à cela car bon nombre de personnes écoutent les beaux discours de leur banquier et placent leur argent dans ce qu’ils croient être des valeurs sûres jusqu’à ce que les problèmes arrivent.