35, un serpent qui s’enroule autour d’une épée


Un serpent qui s’enroule autour d’une épée sans se couper c’est tout de même peu commun. C’est aussi le signe que deux personnes peuvent s’allier pour nous faire du mal ce qui est corroboré par le fait que le mot ennemis est bien écrit au pluriel sur la carte. Donc il ne faudra pas faire face à une personne mais à plusieurs. Certains pensent que si le mot est au pluriel c’est parce qu’il y a nous et un autre mais non, ce n’est pas cela.

Seule contre tous

C’est ce qui peut arriver quand dans le groupe de travail on est prise pour la tête de turc. Ce qui est gênant c’est que dans ces cas là, le mal peut prendre des proportions considérables. Cela peut provoquer des problèmes de santé, de dépression, etc… Dans ce cas les plus fortes s’en sortirons toujours mais les autres iront au travail à reculons ou feront tout pour sortir du groupe qui les fait souffrir.

Cette carte peut s’appliquer à un enfant pour lequel on pose des questions. Elle souligne que le pauvre est malmené par d’autres enfants à l’école et que cela est peut-être une grande source de souffrance.

La famille

Question d’héritage, question de secret de famille, les raisons de se faire des ennemis au sein de son propre groupe sont nombreuses. Mais il est parfois inutile, voire impossible de lutter à armes égales contre des gens qui ne semblent pas souffrir, qui semblent avoir de trop bonnes défenses.

Pourtant si la carte du procès est alliée ici et que les autres cartes sont positives, l’issue du combat peut-être favorable comme quoi peut arriver que l’on gagne alors que l’on était donné perdant.

La femme ou l’homme qui nous veut du mal

On voit un serpent mais cela peut-être une vipère. Et si elle représentait la femme qui veut nous voler notre mari? Dans ce cas de figure il y a fort à penser que le mari soit complice de cette situation. Cette carte peut sortir en cas d’adultère.

Le serpent est sournois, il reste dans l’ombre, l’épée elle représente bien l’homme qui ne prend que peu de gants, qui frappe pour faire du mal, qui perce le cœur. C’est un parfait symbole de personne qui ment. Mais le fait que l’on parle d’ennemis est pire car il arrive que le couple machiavélique s’allie pour faire du mal à une autre personne, une femme le plus souvent que l’homme pourrait séduire à des fins malhonnêtes.

C’est aussi le cas du couple sur le plan professionnel qui joue un rôle pour vendre des objets ou pour soutirer de l’argent.
C’est aussi le couple de voisins qui nous cause des problèmes en tout genre.