46/ La vieille femme mendiante


C’est une carte qui montre plusieurs choses. Elle est symbolique du temps qui passe de la malchance, de bien des idées qui peuvent être vues différemment dans certains contextes. Ce qui est donc important c’est de voir dans quelles conditions on fait le tirage, quelle est la question et quelles sont les cartes qui l’entourent car elle comporte plusieurs idées, il faut donc savoir laquelle. Nous allons voir ces idées.

Une vieille dame

C’est d’abord ce que l’on voit dans cette carte. Le fait de la voir se tenir sur sa canne on se dit que sa situation n’est pas belle à voir mais aussi, et c’est ce que l’on oublie, c’est que sa situation est sans doute inéluctable. En effet, la vieillesse est une chose contre laquelle on ne peut aller.
Ce message pris en compte, il appartient à chacun de dire quel sera son attitude et ses capacités à faire face à cela. Certains accepteront ce qui est certain avec philosophie et d’autres auront plus de problème à accepter les choses. En tout cas, il faut voir la vérité en face.

L’autre volet de la carte

Son nom, l’infortune, nous parle du fait que parfois nous pouvons manquer de chance. C’est quelque chose qui nous arrive à tous à un moment donné et cela n’est pas en revanche une fatalité, sauf si la carte du Infortunemême nom est présente dans le tirage.

Une carte comme celle-ci nous dit que nous allons faire preuve de malchance, il faudra affronter des pertes ou une mauvaise santé mais tout n’est peut-être pas perdu dans le sens où ce n’est qu’un chose qui pose problème mais peut-être pas tous les plans de la vie. D’ailleurs c’est presque toujours le cas avec cette carte, elle n’est pas négative dans tous les points de la vie, la plupart du temps elle n’annonce qu’un problème précis.

Troisième partie

La femme doit s’appuyer sur sa canne, cela symbolise l’incapacité à faire certaines choses pour des raisons liées au physique. Il faudra sans doute faire attention à ne pas surestimer ses forces et savoir accepter ses faiblesses.

On n’avance pas en se voilant la face, certains choses seront peut-être difficiles à accepter comme la maladie ou l’âge et pourtant ces points seront des réalités.