23/ Trafic. Que penser de cette carte?


L’oracle de Belline fait partie de ces jeux de cartes qui posent parfois autant de questions qu’il n’apportent de réponses. C’est rare avec ce jeu mais la numéro 23 laisse les débutantes perplexes. Oui, que penser de serpents, d’un casque, de ce qui semble être un sceptre? Et que penser de ce mot qui est là: trafic? Est-ce positif ou négatif? Nous allons répondre tout de suite à toutes ces questions.

Ici encore, nous ne parlons pas d’amour

Non, il est inutile de chercher quelque réponse sur le plan amoureux, il faut chercher du côté économique plutôt. Si cette carte tombe, c’est sans doute sur le profil d’une personne qui est interprété mais pas plus. Dans les questions de couple, c’est le symbole de la voyance ratée ou qui ne répond pas à la question, cela peut arriver.

Dans le domaine financier

Ici nous entrons dans le vif du sujet. Le trafic c’est souvent l’argent. Les formes sur la carte montrent qu’il va falloir traiter avec des personnes qui sont assez puissantes et potentiellement dangereuses. C’est le cas des tractations bancaires par exemple. Il faut négocier avec une personne qui représente une institution traficpuissante et si on rate son coup alors elle se retournera contre nous.

Les serpents sont nombreux dans tous les domaines mais dans celui de la finance et de l’argent, il faut bien avouer que c’est le pire.

Un autre domaine dans lequel le trafic intervient c’est celui de l’information. Une bonne information vaut de l’or. C’est aussi un bon message à faire passer. Il faut s’informer avant de faire des choses et il faut bien faire attention à ce que l’on dit et à ce que l’on fait et pour cela l’idéal est de savoir à l’avance où on va mettre les pieds. Par contre, la partie adverse est peut-être un serpent dont il faut se méfier alors une fois de plus il faut faire attention au langage des beaux parleurs et se renseigner un peu sur eux avant de leur faire confiance mais le propre des bons menteurs n’est-il pas d’inspirer la confiance?