20/ Le chandelier, la connaissance


La carte de l’intelligence est souvent difficile à expliquer car on ne sait pas trop quoi en faire. Surtout quand on pose des questions sur l’amour, on se demande ce que peut bien vouloir dire cette carte. Donc nous allons devoir prendre le temps de parler d’elle pour nous faire une bonne idée de ce qu’elle peut dire. Pour lire son avenir avec des cartes, il faut bien les interpréter et ne pas faire d’erreurs. Voyons cela.

Dans un sens général

L’intelligence montre un livre et un chandelier. Ce sont les symboles de la connaissance d’où une erreur fréquente qui est de confondre intelligence et connaissance. Il faut donc voir dans le fait d’apprendre la possibilité de comprendre ce que l’on étudie. Donc il y a une capacité à emmagasiner des connaissances et de les mettre en forme. C’est cela l’intelligence, c’est l’adaptation.

Donc la personne qui est la cible de cette carte est intelligence mais elle est aussi en apprentissage.

Si la question concerne le consultant lui-même, alors c’est qu’il est dans une situation dans laquelle il doit comprendre des choses. Il va devoir travailler la théorie, il à peut-être d’ailleurs commencé. Ce qui est clair c’est qu’il a les capacités intellectuelles pour réussir à comprendre les choses alors tout va bien.

Dans son sens sentimental

Il annonce la relation avec une personne intelligente, une vraie relation d’échange cérébrale. Les deux Livre, lumièremembres du couple seront sur la même longueur d’onde sur le plan moral.

Si la personne est déjà en couple c’est le fait de devoir comprendre l’autre. Il se peut aussi que ce soit à la suite d’un événement ou d’un problème qu’il va falloir comprendre à deux.

Les éléments sont plutôt positifs cependant.

Dans le sens matériel

Au travail ou pour se mettre à son compte, il va falloir se replonger dans les livres pour faire ce que l’on veut. Donc la réussite, passera par une phase d’apprentissage ou la résolution d’un problème avec le concours de l’intelligence. Il va falloir réfléchir mais ce n’est pas une mauvaise nouvelle, le consultant a les capacités de se sortir de cela.
Dans l’oracle de Belline, l’intelligence flatte le plus souvent le consultant dans un premier temps et puis certains ont tendance à avoir peur car ils se disent que se replonger dans les livres est une perspective peut engageante. C’est un bon test pour savoir qui est courageux et qui ne l’est pas.